L’anecdote de Günther – Troc entre amis

La vinothèque c’est aussi un haut lieu d’échange amical où l’on se retrouve autour d’un bon verre à l’heure de l’apéro. Les protagonistes partagent leur quotidien fait de petits soucis et de grands plaisirs ou vice-versa selon l’humeur du jour. Lorsqu’ils ont épuisé les sujets liés à leur ordinaire, ils s’occupent généralement à refaire le monde avec plus ou moins de bonheur selon l’actualité du jour. Ainsi les ambiances sont très différentes suivant les sujets abordés. Et puis est apparu un phénomène nouveau : on est passé des échanges cordiaux autour d’une table aux échanges commerciaux venus d’un autre temps : le troc.

Tout d’abord un peu d’histoire. Le nom « troc » est emprunté au latin « trochus » formé à partir du grec ancien qui signifie « roue, cerceau, anneau ». Les troques sont des coquilles de mollusques qui servaient de monnaie d’échange. Les coquilles de mollusques ne sont plus d’actualité à la vinothèque, modernité oblige. Il s’agit de « se rendre service ». Tu me files un kilo de viande acheté au bas prix lors d’une virée à Domodossola, je t’apporte une eau-de-vie à la framboise confectionnée par mes soins. Une vieille recette familiale, jalousement gardée depuis quatre générations, fait l’objet d’intenses et longues négociations autour de la table. Elle sera finalement dévoilée (grand-mère se retourne dans sa tombe !) en échange d’un vieux bouquin de recette saviésan.

Ta voiture est au garage pour son service ? A qu’à cela ne tienne, je te prête ma vieille deux-chevaux dont tu rêves depuis longtemps. La vitre de mon téléphone s’est brisée. J’ai un pote, fanatique d’objets électroniques, qui répare le dommage dans la journée. Tu lui files l’ancien Nokia de belle-maman qui s’est enfin décidée à acquérir un smartphone. Les sujets de troc ne manquent pas et chacun s’est pris au jeu avec enthousiasme et franche rigolade. Tout ça sans monnaie échangée, seule la poignée de main fait office de contrat, et la confiance, inébranlable et inaltérable d’une bande d’amis devenus des adeptes du troc amical.