La viticulture héroïque

Non, c’est une réalité. C’est le tableau d’une viticulture héroïque menée par des femmes et des hommes passionnés, enthousiastes et animés d’une sorte d’idéalisme un peu fou frôlant parfois l’utopisme. Car il en faut du courage, de la ténacité, de la détermination, une abnégation et un dévouement sans faille pour cultiver ces vignes qui tutoient les cieux dans les paysages montagneux et rudes du Valais, de la Vallée d’Aoste et du Piémont en Italie. Mais aussi la Galice en Espagne, la Sicile et la Rhénanie-Palatinat en Allemagne où l’on trouve les meilleurs vins de Riesling au monde dont les raisins sont plantés le long du fleuve Moselle sur des coteaux dont la déclivité avoisine les 30 voire même les 50%.

Ces vignobles ne représentent que 7% de la surface viticole européenne. Ils produisent souvent des vins corsés, charnus, robustes, vigoureux et puissants à l’image des pays où ils sont plantés. Le Cornalin en est un très bel exemple, vin de caractère comme les habitants du canton qui l’abrite.
Généralement ces vignobles sont plantés dans de magnifiques paysages – Le Lavaux dans le canton de Vaud, les Cinque Terre en Italie ou encore le Douro au Portugal pour ne citer que les paysages viticoles classés à l’UNESCO, toujours à la recherche de paysage exceptionnel.

Les Italiens de la vallée d’Aoste ont mis sur pied un concours, le CERVIM, qui récompense ces valeureux viticulteurs et dont la philosophie est « d’encourager et de sauvegarder les productions de petites zones vitivinicoles qui se distinguent par leur histoire, leurs traditions et leur caractère unique ».

Pensez-y la prochaine fois que vous dégusterez un de nos vins !