François Tarin

François Tarin, le caviste devenu brasseur

Caviste de formation, François Tarin a embrassé la carrière de brasseur de façon fortuite. Passionné par la boisson maltée, il brasse sa première bière artisanale dans la cuisine familiale. Il apprend sur le tas, s’informe à droite, à gauche. Il voyage en Irlande et en Belgique, pays de la bière, en rapporte un nombre considérable d’informations qui lui sont utiles à l’élaboration de sa bière maison.

Esprit ouvert et curieux, ce vaudois d’origine accompli un stage durant les vendanges aux Caves Orsat. Au détour d’une conversation, il apprend à ses supérieurs que la bière est son violon d’Ingres. Ces derniers rêvent de faire leur propre bière. Ils n’hésitent pas un seul instant et lui confient la responsabilité de l’élaboration de l’Echappée. L’aventure pouvait commencer.

De brasseur néophyte, François allait rapidement devenir le spécialiste de la première bière de la Famille Rouvinez. On l’envoie faire un stage à Liège chez les brasseurs belges de Curtius, la brasserie à l’origine de la recette. Les Rouvinez avaient une idée très précise derrière la tête : ils voulaient une bière très fruitée avec des arômes qui se rapprochent le plus possible du vin. L’eau idéale, ils l’avaient déjà, Martigny possédant une des eaux les plus pures d’Europe, il ne restait plus qu’à trouver l’assemblage parfait entre les levures, le houblon, le malte d’orge et le malte de froment. Après moult essais, voilà cette bière qui s’échappe de la cave pour satisfaire les palais les plus exigeants. François est un homme comblé et heureux de savoir qu’il a contribué à la création d’une bière unanimement appréciée. Lorsque l’irrésistible sensation du devoir accompli se fait sentir, le jeune homme de 25 ans, s’en va arpenter l’Europe qu’il aime pour la diversité dans la culture sous toutes ses formes. La culture brassicole bien sûr mais aussi culinaire puisqu’il est, entre autres, un grand amateur de pizza et de vins italiens ! Il n’y a pas que la bière dans sa vie. Et lorsque le besoin de se défouler lui démange le bout des orteils, il s’adonne sans retenue à son sport favori : le football américain. Sans oublier une bonne bière bien fraîche à l’issue de l’entrainement !