La bière, bonne pour la santé

On sait que le vin rouge est bon pour la santé grâce au resvératrol, un polyphénol présent en grande quantité dans la pellicule des raisins. C’est un puissant anti-oxydant censé nous protéger des maladies cardiovasculaires. Comme toute chose dans la vie, il ne faut pas en abuser et toujours avoir en tête le fameux « chi va piano va sano e va lontano » cher à nos amis italiens et que l’on pourrait traduire par « qui veut voyager loin, ménage sa monture ». Ceci étant dit, voyons ce qu’il est en de la bière.

Ses propriétés nous protègeraient d’un nombre impressionnant de maladie ; la bière serait bonne contre le mauvais cholestérol, efficace contre les calculs rénaux, favoriserait la digestion, maintiendrait les os en bonne santé, améliorerait la mémoire, réconforterait du stress quotidien, induirait un meilleur sommeil et rendrait la peau plus belle. Impressionnant et déculpabilisant à l’heure de l’apéro. Pour peu que l’on s’en tienne aux normes préconisées par le corps médical, bien évidemment.

La grande responsable de cet élixir de santé est l’orge, une céréale présente en grande quantité dans la bière. L’orge est riche en fibre, faible en matière grasse, elle contient d’importants minéraux, de vitamines et d’anti-oxydant. Puis il y a le houblon, cette plante herbacée grimpante, qui possède également des vertus sédatives et digestives. C’est un puissant agent conservateur qui va protéger la bière des bactéries sauvages et par conséquent aura également un effet positif sur notre santé.

On accuse généralement la bière de favoriser l’apparition de la bedaine. Une mauvaise réputation qu’elle ne mérite pas. Elle ne fait pas plus ou moins grossir que n’importe quel autre aliment ou boisson. C’est encore une fois une question de dosage et de corpulence.

Et n’oublions jamais l’aspect convivial de la bière. Rien de tel que d’en partager une avec ses amis autour d’une table en refaisant le monde. Rien de meilleur que la première gorgée de bière après un effort physique particulièrement éprouvant. Rien de plus apaisant que l’effet euphorisant de ce breuvage dont les pharaons égyptiens appréciaient déjà les vertus purificatrices. Car comme dirait l’autre « quand le moral va…..la santé va » !
A votre bonne santé !