La raclette de Véronique

Sans conteste, son coup de cœur se porte sur le Fendant de Sierre, un vin qui traduit le mieux, selon elle, l’esprit valaisan. Elle n’hésite d’ailleurs jamais à accompagner ce vin avec une raclette, autre spécialité typiquement valaisanne dont elle connaît tous les secrets de fabrication acquise durant ses études en science alimentaire. C’est d’ailleurs depuis là qu’elle sait racler ! « J’étais la seule valaisanne et je n’y ai pas échappé ! » explique-t-elle en rigolant.

Son secret pour une vraie raclette :
Un bon fromage d’alpage (compter env. 300 gr par personnes), des oignons, cornichons, pommes-de-terre et pourquoi pas, en entrée, une assiette valaisanne composée de viande séchée, de petit lard et de jambon cru.