A toute vapeur derrière Steven

Emmitouflé dans une veste chaude et moelleuse, muni d’un couvre-chef qu’il ne quitte pas de toute la journée, Steven affronte les frimas hivernaux dès potron-minet. Il n’est pas encore six heures et le jeune homme pénètre déjà dans le bâtiment des Caves Orsat encore plongé dans noir. Il se dirige sur son lieu de travail matinal ; la salle des mises en bouteille où le silence est frappant à cette heure de la journée. Sitôt l’interrupteur activé, une lumière crue jette une ambiance un brin surréaliste dans la salle. On se croirait dans un film d’anticipation des années 80 ! Mais Steven n’a pas le temps d’y songer, il doit faire vite ! Dans moins d’une heure, ses collègues arrivent et tout doit être propre ! Il s’agit de stériliser la chaîne de mise en bouteille ainsi que les filtres à vin. Tout est réalisé à la vapeur, aucun produit chimique n’est utilisé. La dernière étape de l’élaboration du vin mérite que l’on y prête une attention particulière. Steven le sait et le fait de manière très consciencieuse trois fois par semaine. Quand il n’est pas occupé à aseptiser à toute vapeur, le jeune homme de 32 ans, consacre son temps à son épouse et à ses deux petites filles de 10 et 4 ans. Steven a hérité de sa maman, d’origine Mauricienne, le sens de la famille. Pour lui, il s’agit d’une valeur fondamentale et le refuge idéal contre les vicissitudes de la vie. Esthète, il est passionné de tatouages et consacre beaucoup de temps à graver ses plus beaux souvenirs sur son corps. Ainsi sont marqués les événements exceptionnels de la belle existence de ce personnage au caractère doux et bienveillant.