Christel Darbellay

Christel Darbellay ou les liaisons non dangereuses
Entourée de pipettes, de bechers, de cylindres, de ballons jaugés, l’univers professionnel de Christel Darbellay semble totalement épuré. Fort heureusement, la personnalité amicale de la jeune femme apporte une touche de chaleur dans ce décor aseptisé. Avec enthousiasme, elle décrit son quotidien où rien n’est laissé au hasard. Chaque vin doit être minutieusement analysé et examiné. Il s’agit, par exemple, de doser le taux de sucre, d’alcool ou d’acidité dans les vins. Des éléments importants qui participeront à la stabilité et surtout au goût des vins. Maniant avec dextérité les instruments de laboratoire, cette jeune mère d’un garçon de 16 ans et d’une fille de 12 ans, admet avoir une liaison particulière mais non fatale avec les vins. Il s’agit d’aborder l’analyse avec pragmatisme d’abord, puis une certaine connivence s’installe avec certains d’entre eux. Prenez la Petite Arvine Château Lichten. Portant un goût immodéré pour ce vin, dont elle apprécie particulièrement la vivacité, elle s’imagine le déguster avec gourmandise à l’ombre d’un parasol. Et les vins qu’elle apprécie moins, les analyse-t-elle différemment ? Pas du tout s’insurge la laborantine qui reste professionnelle jusqu’au bout des analyses. Certains la font juste un peu plus rêver dit-elle en souriant malicieusement. Comme le Nez Noir qu’elle accompagne volontiers de son légendaire risotto aux champignons, particulièrement apprécié par sa famille qu’elle retrouve dès que la dernière pipette est rangée.

En guise de boutade, elle explique que ses préférences en matière de goût vont davantage vers le OH* que H2O**. Une expression percutante et amusante qui prend tout son sens lorsque l’on en saisit la formule chimique. Elle enchaîne plus sérieusement sur sa maxime préférée « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » chère à Lavoisier, père de la chimie moderne. Une phrase qui prend tout son sens actuellement avec la volonté de vivre dans un monde plus écologique. Un monde dans lequel elle éduque ses enfants par des faits concrets puisque, cet été, elle a emmené toute sa famille en Normandie par la voie terrestre, soucieuse de son empreinte écologique.

Molécule d’alcool*
Molécule d’eau**